Les problèmes posés par l'exploitation de l'eau, ressource vitale et vulnérable, au bénéfice des sociétés humaines, exigent de la part des scientifiques une approche transdisciplinaire qui reste à construire. Les actions structurantes dans cette optique rapprochent les " sciences du savoir " et les " sciences de la valeur ". Sur cette trajectoire - du savoir au faire valoir - en matière de gestion qualitative de l'eau, le parcours est complexe mais l'exhaustivité n'est pas indispensable. Dans le présent contexte, la conférence fera découvrir quelques " épisodes significatifs " de recherche et d'action. D'ores et déjà on notera que la " technologie curative " est un remède aux pollutions localement contrôlables, mais qu'elle est inapte à " repenser " un hydrosystème où se sont accumulés des contaminants de l'eau dont les conséquences apparaissent graduellement dans le temps.


Retour à l'accueil