poissons-morts.jpg

Une enquête est ouverte après la découverte, samedi soir, de centaines de petits poissons morts dans le lit de l'Alses, petit ruisseau qui se jette dans l'Ariège, entre la sortie de Foix et le viaduc de la nationale 20. samedi en fin de journée, un promeneur a remarqué, dans le lit du petit cours d'eau, des dizaines d'alevins gisant sur le fond. Un petit coup de fil au commissariat de Foix et une patrouille entamait des recherches en remontant sur plusieurs centaines de mètres, à partir de Labarre. Mais rien. Les gendarmes prenaient alors le relais et repéraient les alevins morts, essentiellement sur une portion du ruisseau situé entre la caserne des pompiers fuxéens et l'aire d'accueil des gens du voyage. Plusieurs hypothèses étaient avancées, dont celle d'un manque d'oxygénation. «Je n'y crois pas du tout, confie un pêcheur rencontré sur place. De l'eau, il y en a suffisamment, en ce moment, avec la fonte des neiges». Alors, une pollution? Les premiers éléments d'investigation ne témoignent ni d'odeur suspecte, ni de produits toxyques visibles dans l'eau. Cependant, les enquêteurs ont effectué des prélèvements, afin de faire analyser l'eau de la petite rivière. Hier après-midi, ce sont les enquêteurs de la brigade des recherches de Pamiers qui se sont rendus sur place.

Enfin, les poissons morts semblent se trouver en aval d'une conduite d'évacuation des eaux de pluie. Un regard se situe juste en bordure de la route de l'Herm, sous le viaduc, en bordure de la route. De quoi nourrir quelques suspicions, au cas où une pollution serait avérée.

Source: LADEPECHE

Fracturation hydraulique en Ariège

 Foix, Pollution de l'eau du robinet

Foix, plus d'une vingtaine de commune privées d'eau

Foix, l'enquète reste au point mort

 

 

 


Retour à l'accueil