Affiche GDS 22 09 lien

Toutes et tous à Beaumont de Lomagne samedi 22 septembre

 

 

En ouverture de la Conférence environnementale, François Hollande vient d’exprimer son opposition à l’exploitation des gaz de schiste et à la fracturation hydraulique. A sa demande, le rejet de 7 demandes de permis, dont ceux de Beaumont-de-Lomagne et de Cahors a été prononcé.

Ces déclarations sont sans nul doute le résultat des mobilisations citoyennes et du rejet massif par la population, puisque 72 % des Français demandent l’interdiction de l’exploration et de l’exploitation des gaz de schiste (sondage paru le 11 septembre dans « Le Parisien » ).

Mais attention, rien n’est encore fini.

En effet, 7 demandes de permis seulement sont annulées, alors qu’environ 80 demandes de permis d’exploitation d’hydrocarbures sont actuellement en cours en France, dont une grande partie concerne les gaz de schiste. Notre région est toujours impactée par des demandes de permis ou des permis déjà accordés : Brive, Foix, Mirande, Eauze, Saint-Griède, Tarbes-Val d’Adour, Côtes de Gascogne...

 

Une loi interdisant totalement l’expérimentation, l’exploration et l’exploitation des gaz et huiles de schiste doit être votée le plus rapidement possible, avant même la réforme du Code minier.

Les industriels du gaz et du pétrole, très actifs depuis des mois, vont renforcer leur pression sur le gouvernement  et certains ministres demeurent partisans de ne pas exclure l’exploitation des gaz de schiste.

 

La mobilisation demeure donc indispensable afin d’aller au bout de notre combat contre les gaz et huiles de schiste.

 

             Nous vous attendons nombreux(ses) à Beaumont-de-Lomagne samedi 22 septembre.

Retour à l'accueil