Compte-rendu de la réunion du collectif du Tarn-et-Garonne du 4 Mai 2011 à la Maison du Peuple à Montauban.
 
  Présents : une vingtaine de personnes

 

Ordre du jour :

- fonctionnement du collectif (associations, mouvements politiques)

- projet de loi contre le GdS (Manifestation 10 Mai à Paris)

- bilan des manifs du 17 avril

- organisation et finances (mise en place d'un blog ? création asso de financement ?..)

- permis de Beaumont-de-Lomagne

 

Les manifs :
 

 A Nant : une grande mobilisation (due à la présence de José Bové et surtout à la forte et "ancienne" mobilisation des citoyens sur ces zones de permis déjà attribués au contraire de celui de Cahors): 8000 à 10000 personnes. Beaucoup d'interventions d'élus (sous les huées pour le président UMP du Conseil Général de l'Aveyron ..), beaucoup d'élus locaux très "enflammés"(dont du PS) aux discours très décroissants et très anti-nucléaire; des représentants d'associations: les pêcheurs, les occitanistes, les spéléologues....; présence de fascistes camouflés sous une étiquette occitane et régionaliste, repérés par les militants NPA et anarchistes et vite exfiltrés par les gendarmes présents.

Longue allocution de José Bové et beaucoup d'interventions de citoyens et d'élus (des représentants de tous les collectifs des permis attribués et une cinquantaine d'élus locaux) et...: un Bourdin de RMC, très enjoué et motivé, en animateur surprise et auto-invité !

A Cahors: 4000 à 5000 personnes, les intervenants étaient dans le ton (une dizaine). La manifestation se voulait citoyenne et anonyme (ce qui fut dans l'ensemble respecté), toutefois le manque d'écharpes tricolores est à déplorer ainsi que le manque de représentants d'associations (les pêcheurs, les chasseurs...spéléo...)

Le projet de loi :
 

La lettre proposée sur la liste a été envoyé aux 2 députés du départements et est pour l'instant sans réponse. 
Il existe 3 projets de loi:projet UMP, projet du PS, projet Borlo. L'audition se fait aujourd'hui (4 mai); un arrangement est prévu : garder celui de l'UMP (avec des amendements)

Une délégation doit se rendre à Paris le 10 mai à l'assemblée nationale: 3 volontaires(Laurent, Alain M., Nicolas) - Laurent doit faire appel par mail car il y a encore 2 places dans la voiture - La banderole se rendra également à l'assemblée le même jour pour y apporter toutes les signatures de tous les citoyens qui disent NON au gaz de schiste !

Jean-Pierre D, très au courant et précis grâce au travail de FNE, des aspects juridiques des actuelles propositions et possibilités de textes de loi, nous a bien montré que cette affaire n'allait pas être simple et que les pétroliers auront le droit d'un point de vue juridique, à d'importantes indemnités s'il y a abrogation des permis attribués, et qu'il sera difficile de faire autrement. Avec le risque qu'il y ai reculade/bascule de l'opinion face à des montants qui pourraient être astronomiques.

Fonctionnement du collectif :

Discussion et choix du nom du collectif:" Collectif Non aux Gaz de Schiste 82" . 

Trois noms de domaines (adresse - url - pour un site ou un blog internet) ont été réservés par Laurent et Alain et sont disponibles pour un an renouvelable : nonauxgazdeschistes82.org, nonauxgazdeschistes82.fr et gdsnon82.org Il faudra en choisir un ou en prendre un autre. nonauxgazdeschiste82.over-blog.fr


 

Une proposition est faite de la mise en place d'un blog : Nicolas a des amis qui pourraient créer ce blog gratuit (sa structure et son aspect). Il doit les contacter puis s'ils sont OK, nous soumettre sur la liste, une ou des propositions pour qu'ensemble nous les validions (sur la forme). Ce blog devra ensuite être rattaché à un nom de domaine (l'adresse sur internet à laquelle le trouver et le consulter) puis hébergé (stocké) quelque part. En ce qui concerne la validation et la mise en ligne des contenus de ce blog, ainsi que la modération des messages qui pourraient être publiés à la suite d'un article, un comité de lecture a été constitué, il s'agit de : Christophe Marques, Nicolas Fournier, Bernadette Querçy, Alain Godefroy (non présent mais qui a exprimé le vœu d'en être depuis) et Laurent Prodeau. L'idée est que ces 5 personnes s'échangent et/ou reçoivent (via leur messagerie internet) tous les contenus avant publication ou accord de publication, et qu'au moins 2 de ces 5 personnes aient pu les consulter et s'accorder. Ceci pour les contenus de fond. Pour les contenus de forme - date de conférence, annonces de manifestation, disponibilité de matériel de propagande... - une 1 seule personne peut vérifier si besoin, valider et publier.
> Parce qu'il n'est pas utile de réinventer tout surtout quand c'est déjà très bien ;-), quelques propositions de modèle de Blog sur la base de ceux déjà existants comme parmi de nombreux autres visibles sur le net : 

http://nonauxgazdeschistes.blogspot.com/
http://nonaugazdeschistelyon.wordpress.com/
http://vigilance2607.eelv-drome.org/

http://laroque12.free.fr/

http://www.stopgazdeschiste30.com/index.html

 

Concernant la création d'une association, nous avons commencé la discussion et celle-ci doit être poursuivie sur cette liste et lors de la prochaine réunion. Il est possible et nécessaire de l'avis des présents, de créer au minimum une association pour le financement sur le modèle de l'association Sans Gaz qui doit être créée au niveau de la coordination nationale avec les mêmes objectifs et raisons : récupérer des fonds déductibles des impôts des donneurs pour financer les besoins et actions du collectifs, et avoir un statut reconnu parfois obligatoire pour l'utilisation de certaines salles et lieux publics (marchés...). Deux possibilités ont été évoquées et ont commencés à être débattues : soit créer une association qui soit uniquement un outil de financement tout en gardant un fonctionnement en collectif informel et non déclaré où chacun est libre de participer comme et quand il veut, mais qui n'a ni devoir ni... droit parce que pas d'existence juridique, soit que le collectif dans son ensemble devienne une association loi 1901 déclarée avec des membres qui payent une adhésion et ont le droit de vote, un bureau, un CA, des élections, des statuts, une AG, un objet, des devoirs et des droits. Discussion ouverte à continuer sur la liste pour une décision collective lors de la prochaine réunion. Sachant que cette question pose aussi en même temps celle plus large de la place des organisations au sein du collectif (une organisation = une voix ou plus ? drapeaux lors des manifestations ? signature au bas des documents, sur le blog, ... ?).

Permis de Beaumont-de-Lomagne :

C'est une demande de permis au stade premier de la procédure, encore inférieure à celui du Permis de Cahors qui n'est pas attribué mais dont la demande a été publiée. Pour Beaumont, la demande d'attribution a été reçue par la préfecture mais n'a pas encore fait l'objet d'une publication au JO (qui vaut prise en compte). Il semblerait que ni la population, ni les élus ne soient informés de l'existence de cette demande de permis, dont nous connaissons l'existence que grâce à la "transparence" du préfet du Tarn et Garonne qui a cru bon d'informer tous les maires du département par courrier de l'existence de celui-ci et de celui de Cahors, et du moratoire en cours. C'est le périmètre le plus étendu en France (plus de 10000km² - 5 départements concernés - voir message précédent d'Alain G. à ce sujet). 

Jean-Pierre D., seul vrai gascon parmi nous ;-), se propose d'organiser une réunion publique dans le secteur, pour informer le public et susciter une mobilisation locale. Il doit nous proposer une date et un lieu. 
 
Divers :

 Nous avons décidé qu'il fallait refaire un trac grand public de présentation du sujet en intégrant les données locales : Permis de Cahors et de Beaumont. Qui s'y colle ? Relance sur la liste.


 D'une manière globale, malgré une mobilisation qui semble très importante, la majorité de la population n'est pas au courant et il se passe pas grand-chose voire rien dans certains endroits (Gascogne, Haute-Garonne...). Il faut donc continuer sans relâche d'informer tout azimut : conférences-projections-réunions; tractages; réseaux persos; élus locaux; associations sportives et de pleine-nature (chasseurs, pécheurs, spéléos, randonneurs...)... Nous sommes tous conscients que le projet de loi, comme avant le moratoire, sont des écrans de fumée destinés uniquement à démobiliser et noyer le poisson au moins jusqu'après les élections présidentielles et législatives de 2012, et nous savons que ce combat va être long, très long et rude, très rude. Il faut donc pas relacher la pression et maintenir ce sujet et ce débat dans la lumière en informant encore et encore, toujours et toujours.
 
Laurent doit voir avec Aymeric du Lot et la coordination nationale les droits de projection du film GasLand. Car aux dernières nouvelles, depuis le 6 avril, date de sa sortie en salle de cinéma, nous n'avons plus le droit de le projeter y compris dans sa version 46mn. A défaut ou en complément, nous pouvons utiliser le film québécois "Fracturation pour les nuls" et l'interview de Corinne Lepage (voir avec Georges) et/ou encore le diaporama des Amis de la Terre.
 
 La prochaine réunion de la coordination nationale est prévue le samedi 14 mai à St Jean-de-Bruel. Juste après la mobilisation du 10 mai pour la discussion et l'adoption de la loi sur les GdS à l'Assemblée Nationale, et suite aux différentes attaques en justice par le pétro-gazier Schuepbach, dont sont actuellement victimes plusieurs maires et municipalités d'Ardèche et de Drôme ayant pris des arrêtés anti-exploration/exploitation, cette réunion permettra de faire le point sur la situation et de décider des actions et mobilisations à venir. Sera aussi décidé lors de celle-ci, ce jour-là, l'organisation ou non du rassemblement sur le Larzac prévu pour début aout sur le thème de l'Énergie et ayant pour objectif d'être de portée "mondiale (intervenants et organisations du monde entier)" et de réunir 200.000 personnes. Sachant qu'il ne reste que 3 mois pour l'organiser, qu'un besoin d'un million d'euro a été budgétisé, que des dizaines de bénévoles devront s'y mettre presque à temps plein dès aujourd'hui, que le terrain utilisé en 2003 n'est pas disponible... C'est donc pas gagné. Ce même jour aura lieu l'assemblée constitutive de l'association de financement Sans Gaz (voir message spécifique sur la liste). Laurent se propose pour représenter le collectif 82 au sein de Sans Gaz et Alain G et Alain M. à la réunion de la coordination nationale. D'autres personnes peuvent encore se joindre à eux (départ soit vendredi soir, soit samedi matin, 3 heures de route, retour samedi soir). Cela serait bien que cela ne soient pas toujours les mêmes personnes qui représentent le collectif local au niveau national. 
 
  Au sujet de la coordination nationale en réponse à des interrogations, Laurent présent dès l'idée de sa création et partie prenante en tant qu'observateur pour la FFS (Fédération Française de Spéléologie) a précisé qu'hormis la création d'un groupe juridique d'avocats, juristes et citoyens volontaires et celle prochaine de Sans Gaz (voir précédemment), la coordination n'était pas et n'avait pas vocation à être une instance dirigeante et dominante nationale, mais un outil de mutualisation et d'échanges au service des collectifs, au sein duquel chacun de ceux-ci peuvent être représenté et participer. Chaque collectif étant totalement autonome à tous les niveaux et évidemment libre de ses initiatives et de ses projets (ce qui a été le cas pour la banderole qui a fait le tour de France). La coordination nationale ne cache rien à personne et ne joue pas le moindre jeu personnel. Cette absence de fonctionnement pyramidal peut effectivement donner le sentiment d'un flou ou parfois même d'incohérence entre des actions et des interventions isolées, voire d'un manque d'investissement national (pour le cas de la banderole), mais au moins cela laisse totale liberté au niveau local et c'est probablement ce qui a fait, fait et fera encore le succès de la mobilisation et l'investissement citoyen !

Prochaine réunion fixée le jeudi 26 mai 2011 à 20h30. Lieu à confirmer après vérification des disponibilités des salles.

Retour à l'accueil