EXPLOITATIONS DES HYDROCARBURES, RECHERCHE DE GAZ ET DE PETROLE DE SCHISTE
Gers, Hautes­-Pyrénées, Pyrénées­-Atlantiques
Nos territoires sont toujours menacés
Exigeons l'abrogation du permis de Saint-Griède
SAMEDI 7 AVRIL 2018

Rassemblement à Auch, place de la Libération à 14h30

 

 

 

 

 

PÉTITION -Mars-Avril-Mai-Juin 2018
 

 

Exploitation des hydrocarbures Recherche de gaz et de pétrole de schiste

Nos territoires sont toujours menacés

50 communes du 32, 22 communes du 65 et 6 communes du 64

 

Nous demandons l'abrogation du permis de Saint-Griède

Le 8 décembre dernier, le permis exclusif de recherche d’hydrocarbures (PERH) de Saint-Griède, détenu depuis le 21 avril 2008 par la société australienne Gas2Grid, a été prolongé jusqu’au 31 mai 2018 par le ministère de la Transition écologique et solidaire quelques jours avant le vote de la Loi sur la fin de l’exploitation des hydrocarbures en France. Aucune information n'a été donnée aux élus et aux habitants des territoires concernés. Une vingtaine d’autres permis existent dans notre région, dont une majorité concerne la recherche de gaz ou de pétrole de schiste, avec des conséquences catastrophiques sur l’environnement.

La prolongation du permis de Saint-Griède permet à Gas2Grid de demander une nouvelle prolongation, de céder ses droits à une autre entreprise, de faire une demande de travaux d’exploration par vibrosismique.

 

Les collectifs et les citoyens demandent également :

  • Le refus de toutes les demandes de permis de recherche, de renouvellement et de mutation d’hydrocarbures mais aussi l’abrogation de tous les permis en cours dont celui qui concerne notre territoire, le permis de Saint-Griède.

 

  • Une réforme du code minier incluant l’interdiction de toute expérimentation, exploration et exploitation des hydrocarbures non conventionnels, quelle que soit la technique utilisée.

 

  • Un véritable engagement vers la transition énergétique fondée sur la sobriété, l’efficacité et les énergies renouvelables, conformément aux engagements pris par les états lors de la COP21 pour limiter le réchauffement climatique qui menace les écosystèmes et la biodiversité.

 

Hautes-Pyrénées : Collectif 65 Non au Gaz de schiste - Courriel : nonaugazdeschistehpy@gmail.com - 06 16 89 56 33

 

Gers : Collectif 32 Non au Gaz de schiste- Courriel : nonaugazdeschiste32@gmail.com - 06 83 20 51 96.

 

Retour à l'accueil