Moratoire en Ecosse sur le pétrole et gaz non conventionnels

Le 28 Janvier 2015, le ministre écossais de l'Énergie Fergus Ewing et le gouvernement ont introduit un moratoire sur la fracturation hydraulique (FRACKING) et le gaz non conventionnels.

 Le moratoire sur l'industrie en Ecosse prévoit une évaluation de l'impact sanitaire complète et la consultation publique. Des milliers de personnes, localement et à travers le pays, se sont opposées et ont réclamé une interdiction pure et simple, une halte sur l'industrie et l’examen complet des impacts sanitaires et environnementaux est très bien accueilli.

  L’Ecosse rejoint la France, l'Irlande, les Pays-Bas et de l'État de New York dans une longue liste de pays et régions qui ont agi pour arrêter l'industrie du gaz non conventionnel.

 Cependant, le moratoire n’est pas complet car il ne comprend pas la gazéification souterraine du charbon, un procédé qui implique de descendre profondément sous terre pour bruler du charbon et recueillir le gaz en surface. Des essais récents ont été liés à une grave pollution.

 Victoire très importante, particulièrement en ce qui comprend le projet de méthane de houille à Airth, et Canonbie.

Dr Richard Dixon, directeur des Amis de la Terre Ecosse, a déclaré: "L'annonce aujourd'hui de Fergus Ewing est énorme victoire pour les communautés, les individus et les groupes qui ont fait campagne pour arrêter cette industrie sale en Ecosse. Ce moratoire est un très gros clou dans le cercueil pour le gaz non conventionnel et de l'industrie de la fracturation en Ecosse. Tout examen sérieux de la preuve de montage va inévitablement conduire à une interdiction. Le gouvernement écossais a agi de manière décisive aujourd'hui pour protéger les communautés à travers le pays et l'environnement de cette industrie inutile. Cette décision du gouvernement témoigne à la persévérance des personnes et des communautés à travers le pays qui ont inlassablement combattu cette industrie au cours des dernières années."

Retour à l'accueil