Des chercheurs ont trouvé des émissions 100 à 1000 fois plus élevé que les estimations de l'EPA

Une étude soulève de nouvelles inquiétudes concernant les émissions provenant des puits de gaz de schiste

Des chercheurs ont trouvé des émissions plus élevées que prévu d'un gaz à effet de serre émanant de puits en Pennsylvanie, selon une étude publiée lundi qui ajoute aux préoccupations concernant l'empreinte environnementale de gaz naturel.

L'étude, menée par les universités de Purdue et de Cornell et publiée dans les Actes de l'Académie nationale des sciences, est la dernière a avoir examiner les émissions de méthane associées au développement de gaz naturel,

Les chercheurs ont utilisé un avion spécialement équipé pour prélever des échantillons au-dessus du schiste de Marcellus dans le sud-ouest de la Pennsylvanie. Ils ont tracé les grandes émissions de méthane au dessus des sept puits qui ont été forés.

Dans certains cas, le taux est 100 à 1000 fois plus élevé que les estimations de l'EPA " l'Agence américaine de protection de l'environnement", a déclaré Paul Shepson professeur de chimie à l’université Purdue.

Cela pourrait être une indication que les estimations publiées dans un inventaire annuel, ne saisissent pas tout le méthane libéré.

Les sept sites à fortes émissions ne représentaient que 1 pour cent du nombre total de puits, mais étaient les sites de 4 pour cent à 30 pour cent des émissions dans la région.

Préoccupations changement climatique:

Le méthane, principal composant du gaz naturel, est 28 fois à 34 fois plus puissantes que le dioxyde de carbone de plus de 100 ans, même si elle se dissipe beaucoup plus rapidement dans l'atmosphère.

L'inventaire des émissions de gaz à effet de serre du gouvernement se fonde généralement sur des mesures discrètes - souvent prises par l'industrie au niveau du sol - qui sont ensuite extrapolés et appliqués plus largement.

Les critiques disent que l'EPA fait un travail insuffisant suivi de tous les émissions de gaz à effet de serre liés à la flambée du développement de l'énergie domestique liée au forage horizontal et la technique de fracturation hydraulique de pompage de l'eau, de sable et de produits chimiques sous terre.

Avion spécialement équipé pour la recherche au-dessus des puits de gaz de schiste dans le sud-ouest de la Pennsylvanie. (Photo courtoisie Paul Shepson)

Avion spécialement équipé pour la recherche au-dessus des puits de gaz de schiste dans le sud-ouest de la Pennsylvanie. (Photo courtoisie Paul Shepson)

Retour à l'accueil