Une lutte sans frontières contre les gaz et pétrole non conventionnels et l’extractivisme

Des citoyens et citoyennes mobilisés et unis

En Europe, ces projets d’exploration d’hydrocarbures non conventionnels ont interpellé très fortement un grand nombre de citoyens et citoyennes sur les risques et les impacts incontournables induits par ces projets industriels, notamment sur la pollution et la diminution des ressources en eau douce. Ainsi se sont créés en France, en Europe, dans les pays de Maghreb et sur tous les continents des groupes de citoyens, des collectifs, des associations, soutenues par les ONG existantes, et par de nombreux élus. Leur credo : NON aux pétrole et gaz de schiste et de houille ! Ils s’opposent à toute exploitation de ces hydrocarbures et n’en veulent pas, ni ici ni ailleurs ! Ils le font parfois au risque d’être privés de leurs libertés et de leurs droits élémentaires, voire au péril de leur vie. Ils soutiennent la mise en place de mesures visant à maîtriser la consommation énergétique et à réaliser une véritable transition énergétique et écologique.
Soutenez une rencontre capitale pour la concrétisation d’un réseau euro-méditerranéen
Un groupe de militants, membres de collectifs français « Non aux huile et gaz de schiste et de houille », organise une rencontre des représentants de mobilisations en Europe et au Maghreb contre les hydrocarbures extrêmes et l’extractivisme, à Saint-Christol-lez Alès (Gard), les 7, 8 et 9 mars 2014.

 Depuis de nombreux mois, des groupes locaux de citoyens et des associations se sont mis en réseau au niveau régional, national, puis européen, en incluant les pays du Maghreb. Des liens sont établis avec les militants du monde entier. Cette dynamique d’échanges de connaissances, et de solidarité active entre les collectifs locaux des différents pays, est aujourd’hui un véritable enjeu. Elle permet de nourrir une démarche d’éducation populaire menée par les groupes locaux, d’agir pour un élargissement du débat public et sur la transformation des politiques de l’énergie et la transition énergétique. Elle mobilise l’ensemble des acteurs concernés, citoyens, élus, associations, syndicats ; et interpelle fortement et collectivement les institutions européennes.

Depuis de nombreux mois, des groupes locaux de citoyens et des associations se sont mis en réseau au niveau régional, national, puis européen, en incluant les pays du Maghreb. Des liens sont établis avec les militants du monde entier. Cette dynamique d’échanges de connaissances, et de solidarité active entre les collectifs locaux des différents pays, est aujourd’hui un véritable enjeu. Elle permet de nourrir une démarche d’éducation populaire menée par les groupes locaux, d’agir pour un élargissement du débat public et sur la transformation des politiques de l’énergie et la transition énergétique. Elle mobilise l’ensemble des acteurs concernés, citoyens, élus, associations, syndicats ; et interpelle fortement et collectivement les institutions européennes.

Pétrole, gaz et ressources naturelles : la dernière goutte et la dernière miette à quel prix ?


Dans un contexte global d ‘épuisement des ressources naturelles et en particulier du gaz et du pétrole, émergent dans le monde, depuis une petite dizaine d’années, des projets à grande échelle d’exploitation d’hydrocarbures, avec des techniques qui ont un impact dramatique sur l’environnement et sur la santé des populations, comme l’exploitation des sables bitumineux au Canada, et l’utilisation massive de la fracturation hydraulique aux États-Unis et en Australie. D’autres projets d’extraction d’or, d’argent ou d’uranium menacent directement des populations.

Appel à dons pour la rencontre Euro-Méditerranée

La rencontre a pour objectif de renforcer ce réseau, avec la participation d’une cinquantaine de militants et le COLLECTIF 82. Une collecte permettra de compléter le financement des voyages des représentant des pays les moins fortunés et les plus éloignés.
En soutenant ce projet de rencontre, devenez vous-aussi citoyen et citoyenne actif contre l’exploitation à n’importe quel prix des ressources non renouvelables de la terre.
Compte tenu des dispositions fiscales, pour les personnes imposées sur le revenu, le coût effectif des dons est de 34 % des versements effectués.

LIEN: http://www.nongazdeschiste.fr/

Pour tous renseignements le collectif de Tarn-et-Garonne reste à votre disposition :06 02 32 02 92

Rencontre Euro-Méditerranée le 7 au 9 mars à Saint Christol-les-Alès
Retour à l'accueil