En ce début d'année 2014, le collectif 82 NGHDS souhaite à toutes et tous ses sympathisants une bonne année 2014 : santé pour tous et pour la planète.

Foire bio Montauban 2013

Foire bio Montauban 2013

Ce début d'année montre que le "schiste" ne s'est pas évaporé avec les flonflons de 2013. En effet, côté négatif, nous avons appris que la société TOTAL, voyant la possibilité de miter le territoire français contestée par la loi et les citoyens, a décidé de jeter son dévolue sur le territoire britannique, au grand dam de nos amis-opposants Grands Bretons.

Par contre côté positif (si l'on peut dire) un nouveau pétrolier, l'italien ENI, abandonne l'exploration en Pologne pour cause de non rentabilité. Ce retrait fait suite à ceux d’Exxon, Talisman et Marathon, autres géants pétroliers, qui devaient exploiter le champ gazier polonais. Mais le mal est fait sur le territoire polonais.

Cependant la lutte pour une suppression de l'exploitation de toutes énergies fossiles n'est pas terminée, loin s'en faut.

Il n'y a qu'à voir la lutte menée par nos camarades roumains. Environ 300 personnes ont manifesté dimanche contre les gaz de schiste à Pungesti, un village du nord-est de la Roumanie où le géant américain Chevron a débuté des travaux d'exploration malgré la vive opposition des habitants.

Il n'y a qu'à voir la position de l'Europe à travers sa commission. Nous pouvions espérer une législation en bonne et due forme limitant l'impact écologique de la fracturation hydraulique des roches renfermant pétrole et gaz de schiste. Mais ce projet risquait de semer la zizanie entre les Etats membres de l'Union. La Commission de Bruxelles a donc renoncé à encadrer par la loi, au niveau européen, l'exploration et l'exploitation des pétroles et gaz de schiste, préférant adresser une simple « recommandation » non contraignante aux capitales européennes. Elle en fera l'annonce officielle, le 22 janvier, lors de la présentation du « paquet énergie climat ».

Bref une année 2014 qui part sur les chapeaux de roues et qui nous annonce de futurs combats à mener ensemble.

Post Scriptum : le collectif se veut apolitique. Mais 2014 étant une année d'élections, le collectif conseille aux électeurs de se positionner par rapport aux candidats ayant une vision claire et bien définie sur le gaz (et huile) de schiste.

« Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. »

« Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. »

Retour à l'accueil